MORICE, Paul Gauguin, 1919

80,00

MORICE, Paul Gauguin, Paris, Floury, 1919

23pp. + table . + 4 reproductions hors texte en couleurs + très nombreuses illustrations hors et in texte. in-4 21,5 x 26,5cm. Reliure demi cuir à coins à gros grains, frottements aux coins. Couverture du broché conservée. Papier un peu jauni. Edition originale

Entreprise ambitieuse que celle d’Armengaud qui voulait nous présenter toutes les merveilles artistiques présentes dans les musées publics européens. Les livres sont abondamment illustrés.

Morice fit la connaissance de Gauguin dans l’atelier du peintre Armand Seguin où il accompagnait sa belle-fille By, dont le peintre faisait le portrait. Seguin était un élève de Gauguin qui lui rendait souvent visite et qui rencontra ainsi Morice. Ils devinrent amis. Quand Gauguin entreprit d’écrire la relation de son premier séjour à Tahiti, peu confiant dans ses qualités d’écrivain, il demanda à Morice, alors à Bruxelles, de réviser le manuscrit de Noa Noa. Morice s’acquitta de cette tâche et publia le texte révisé dans La Revue blanche. Les commentateurs s’accordent pour considérer que l’intervention de Morice a dénaturé l’œuvre de Gauguin23. Lorsque Gauguin meurt en 1903, Morice lui rend hommage dans Le Mercure et il publiera à la fin de sa vie un ouvrage qui est l’une des premières biographies à lui être consacrée.

EZ0318-110

Rupture de stock

Catégories : ,